27 janvier 2007

Première lecture du programme économique de l'UMP

Derrière le discours compassionnel se cache un vrai programme ultralibéral où la loi du plus débrouillard règne en maître...

la_france_d_apres

La question du pouvoir d'achat.

Vue comme une question de revenus et non pas de coût

Solutions proposées : "Travailler plus pour gagner plus", donc libéraliser les heures supplémentaires, ce qui ne créera pas d'emploi et apauvrira l'état; revenir sur les 35h, notamment dans la fonction publique

La question du chômage.

  • Vue comme une question d'encouragement à la passivité et non pas de difficulté à trouver un travail; Solutions proposées : "Encourager  l'activité", en supprimant aides et dispositifs visant à protéger les catégories les plus fragiles, ex. contribution Delalande, dispense de recherche d'emploi etc. ce qui est une insulte à ceux, majoritaires, qui recherchent un job au lieu de profiter du système.
  • Vue comme une question de lourdeur administrative et non pas de demande économique; Solutions proposées : Fusion ANPE UNEDIC, "moderniser le droit du travail"

La question des délocalisations et du développement économique.

Vue comme une question d'adaptation à la mondialisation et de développement du service à la personne

Solutions proposées : néant si ce n'est la reprise des deux thèmes porteurs du programme PS : réserver une partie de la commande publique aux PME (piqué dans le programme du PS), et réformer la recherche (après l'avoir vandalisée depuis 4 ans); rien sur l'encadrement de la sous-traitance, le développement du service aux entreprises.

La question sociale.

Vue comme la conséquence de la démission de l'Etat.

Solutions proposées : un Etat fort (traduit par fusion ANPE ASSEDIC, égalité secteurs public & privé), c'est un peu court, jeune homme ! valoriser le mérite (sécurité sociale professionnelle, = code du travail + retour à l'emploi et rééquilibrage des droits), CDI unique dérivé du CNE.

La question de la ségrégation urbaine.

Vue comme la conséquence de la carte scolaire et de la crainte du déclassement.

Solutions proposées : discrimination positive, réforme des ZEP

Posté par vincent_g92 à 12:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Première lecture du programme économique de l'UMP

    Marrant ce site: vous êtes financés par le PS ou quoi ?

    Posté par jesuisunpatron, 02 mars 2007 à 14:02 | | Répondre
  • Dispense de recherche d'emploi

    "dispense de recherche d'emploi etc. ce qui est une insulte à ceux, majoritaires, qui recherchent un job au lieu de profiter du système"

    L'insulte c'est serait plutôt de forcer à nouveau des plus de 50 ans à chercher des emplois qui n'existent pas pour eux.

    L'UMP veut supprimer la dispense de recherche d'emploi (le fait d'être dispensé n'interdit pas de travailler) pour pouvoir sucrer les allocs de ceux qui ne fourniront pas de preuves suffisantes de recherche d'emploi (c'est bidon) ou oublieront une convocation et c'est tout.

    Quant à profiter du système, croyez-vous que des gens qui touchent 400 euros par mois sont des profiteurs.

    Ce ne serait pas plutôt ceux qui touchent des primes de départ de 10 millions d'euros et plus ? Ou tous les fonctionnaires qui s'augmentent masivement dans les derniers 6 mois puisque leur retraites est calculées sur les 6 derniers mois ?

    Posté par Jean, 29 mars 2007 à 05:12 | | Répondre
Nouveau commentaire